Comment choisir son matelas pour un sommeil de qualité

Un sommeil de qualité passe par un bon matelas. En effet, choisir une bonne literie permet d’avoir une qualité de sommeil non négligeable, d’autant plus qu’en moyenne nous passons environ un tiers de notre vie au lit. Si vous êtes décidé à changer votre literie, voici quelques conseils pour vous aider dans le choix d’un bon matelas.

Que choisir entre un matelas ferme ou souple ?

Quel type de matelas choisir ? Faut-il opter pour un matelas souple ou plutôt ferme? Nous sommes nombreux à nous poser systématiquement la question lorsque l’on souhaite acheter un nouveau matelas. En fait, il n’y a pas de norme à respecter hormis votre corpulence et votre état de santé. De ce fait, il est fortement conseillé pour les personnes à forte corpulence d’opter pour un matelas ferme. Pour les personnes sujet aux douleurs de dos, il est conseillé de choisir un matelas ni trop ferme ni trop souple afin de ne pas créer de pression au niveau des points de contact de votre corps. Par conséquent, il est recommandé pour les personnes minces de prendre un matelas plutôt souple pour qu’il puisse soutenir le corps dans son intégralité, tout en évitant que la colonne vertébrale s’enfonce dans le matelas.

Quelle matière choisir entre mémoire de forme, ressorts, Latex ou mousse ?

Quelle matière choisir entre les matelas à mémoire de forme, à ressorts, à latex ou en mousse? Le choix paraît cornélien, voici quelques informations qui pourront vous aider à faire le bon choix : 

  • Les matelas en latex sont réputés pour avoir la meilleure aération donc parfait pour les  personnes sujets à la transpiration excessive.
  • Les matelas à ressort ensachés est le matelas que l’on trouve dans tous les commerces. Il offre une une indépendance de couchage grâce aux sachets qui évitent notamment l’effet rebond. De plus, les matelas à ressorts ensachés sont dotés d’une bonne aération.
  • Les matelas en mousse mais surtout à mémoire de forme sont parfaitement adaptés pour les personnes sujets aux douleurs de dos car ils ont l’avantage d’épouser parfaitement votre corps. Les matelas à mousse réduisent considérablement la pression au niveau des points de contact qui lie le matelas au corps. Il est recommandé d’opter pour un matelas ayant une densité minimale de 28 kg/m³. Si votre matelas est en dessous de ce seuil, vous risquez, au bout de quelques mois,  de vous enfoncer dans le matelas et vous risquez également de sentir les lattes ou les ressorts du sommier à chaque fois que vous vous retournerez sur votre matelas.

L’épaisseur du matelas n’est pas le critère le plus important dans le choix de votre achat. En effet, une majeure partie des matelas possède une épaisseur allant de 20 à 30 cm. Cette épaisseur est parfaitement convenable et plus facile à manier lorsque vous souhaiterez  retourner votre matelas.

Testez si possible le matelas avant d’en faire l’acquisition

Il est recommandé de tester le matelas avant de finaliser le choix et l’achat de celui-ci. En effet, de nombreuses enseignes ont équipé les matelas exposés de film de protection permettant au potentiel acheteur de tester la literie en vente. Ce test vous aidera à faire le bon choix. Pour cela, il est conseillé de vous allonger sur le matelas d’expositions pendant une durée de 10 minutes environ en veillant bien à changer de position. Une fois allongé, passez la main entre vos reins et le matelas, si vous y arrivez sans soucis, cela signifie que le matelas est beaucoup trop ferme. Si votre coude s’enfonce dans le matelas lorsqu’il est en appui, cela veut dire que celui-ci est beaucoup trop souple.

Matelas face été et face hiver : est-ce utile ou juste marketing ?

La plupart des matelas sont dotés de deux faces. Il y a la face hiver et la face été. Le matelas face hiver peut être composé de laine, ce qui apporte une sensation de chaleur au corps. Le matelas face été quant à lui, est constitué de coton pour apporter un effet fraîcheur. Nous vous recommandons de bien lire les étiquettes descriptives des matelas afin de vous assurer que les deux faces sont composées différemment.

Quelle est la taille optimale d’un matelas pour le sommeil ?

La taille d’un matelas différent de vos envies et de l’espace dont vous disposez dans votre chambre. En effet, les matelas ayant une largeur de 140 cm sont adaptés pour les personnes seules. Pour les couples ou les personnes préférant dormir sur un matelas plus grand, vous pouvez vous diriger vers un matelas d’au moins 160 cm de largeur. Cette taille de départ sera suffisante pour éviter de réveiller son compagnon plusieurs fois par nuit si vous bougez. Des études ont démontré que les matelas de 160 cm et plus apportent un meilleur sommeil avec une réduction de micro réveil à -25%. De plus, il a été prouvé que la durée du sommeil profond pouvait augmenter de 15% ce qui n’est pas négligeable pour un sommeil réparateur. En ce qui concerne la longueur du matelas, il est préconisé de choisir un matelas avec 20 cm de plus de la plus grande taille du partenaire.

Les matelas anti-acariens : utiles ou non ?

Il est recommandé d’opter pour un matelas anti-acariens, bien que la majorité des matelas le soient grâce à des produits intégrés directement sur la literie, les effets s’estompent au bout de trois mois. C’est pour cela, qu’il est fortement conseillé aux personnes sujettes aux allergies de se procurer une housse spéciale qui bloque le passage aux acariens, vous trouverez des housses de matelas de type Evolon dans les commerces spécialisés de la literie.

Combien d’années avant de remplacer son matelas ?

Au bout de combien d’années doit-on changer de matelas ? Cette question revient très souvent car nous sommes nombreux à nous la poser. Il faut savoir qu’en général les français achètent un nouveau matelas au bout de 14 années d’utilisation. Cependant, il est recommandé de changer tous les 10 ans. Des études ont prouvé que le matelas se détériore au bout de 7 années. De plus, les utilisateurs qui ont changé de matelas ont ressenti un allongement de la phase du sommeil profond d’environ 13 % réduisant ainsi les micro-réveils.

Quel coussin ou oreiller choisir pour un sommeil réparateur ?

Si vous vous posez la question sur le type de coussin à privilégier pour un sommeil réparateur, vous devez savoir qu’un bon coussin doit être ni trop plat ni trop gonflé afin de conserver au maximum un bon alignement de la tête avec la colonne vertébrale.

La forme et la taille de votre oreiller sont également des critères importants à prendre en compte pour faire le bon choix. En effet, le choix de l’oreiller dépendra de l’usage recherché et de votre position habituelle. Vous pouvez opter soit pour un oreiller carré en évoluant vers un rectangulaire par exemple.

L’oreiller carré est le plus connu sur le marché de la literie et de la décoration, cependant il est en général utilisé pour la détente ou la lecture. Le coussin carré offre un bon maintien pour une grande partie de votre dos. L’oreiller rectangulaire est quant à lui plus approprié au sommeil car il s’adapte à la forme de vos épaules.

Pour les personnes dormant sur le côté, il est recommandé que votre oreiller soit de préférence au contact du creux de votre nuque et ainsi laisser les épaules dégagées pour ne pas les comprimer, pour cela un oreiller à épaisseur moyenne est conseillé.

Pour les personnes dormant  sur le dos, votre oreiller doit être confortable et vous offrir un maintien optimal du cou sans provoquer une cambrure de la nuque , un coussin légèrement épais fera l’affaire. Pour finir, si vous dormez sur le ventre, il est recommandé d’opter pour un modèle plus plat pour éviter que la nuque ne soit relevée et de vous retrouver avec un cou douloureux au réveil.Nous vous conseillons également de choisir sa largeur de l’oreiller en fonction de la largeur de vos épaules. Si vous êtes allergique, il est recommandé d’opter pour des oreillers garnis avec des matières synthétiques ou des fibres anti-acariennes Allerban, préconisés par l’Association de recherche clinique en allergologie et asthmologie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.