Comment devenir citoyen sauveteur sur l’appli Sauv life ?

devenir-citoyen-sauveteur-appli-sauv-life

En France, chaque année, ce sont pas moins de 50 000 personnes qui sont victimes d’arrêt cardiaque. Triste constat : les Français ne connaissent pas suffisamment les premiers gestes qui sauvent et ont même peur de les prodiguer. Pour remédier à cette situation, l’Assemblée nationale a voté à l’unanimité le 19 février 2019, et en première lecture, une proposition de loi afin de sensibiliser et d’initier la population aux gestes de secours qui donnera naissance au statut de « citoyen sauveteur ». On vous en dit plus dans notre article.

Qu’est ce que le statut de Sauveteur citoyen et comment l’obtenir ?

Saviez-vous qu’en cas d’arrêt cardiaque la victime n’a que 5% de chance d’être sauvée ? En effet, on estime à 13 minutes le temps moyen pour que les secours arrivent sur place et une minute sans massage cardiaque c’est 10% de survie en moins pour la victime. Vous l’aurez compris toute la problématique réside sur le temps d’intervention. C’est la raison pour laquelle il est important d’intervenir dès les premiers instants. Pour gagner ces quelques minutes qui sont aussi précieuses que vitales, les personnes qui assistent à un arrêt cardiaque doivent sur le champs prodiguer les premiers gestes. Inscrit dans la loi 2020-840 du 3 juillet 2020, le statut du citoyen sauveteur est un nouveau statut mis en place pour favoriser les gestes de premier secours et inciter les citoyens à secourir les victimes d’arrêt cardiaque. Il faut savoir que ce statut est exonéré de toutes responsabilités civiles. En effet, vous ne risquez aucune poursuite judiciaires en cas de préjudice non intentionnel causé à la victime que vous avez tenté de sauver. Avec ce statut, la loi ambitionne de sensibiliser au premiers gestes de secours, 80% de la population d’ici 2029.

Les 10 premières minutes d’un arrêt cardiaque vont être déterminantes

Lors d’une situation de détresse, les premières instants sont déterminants pour sauver une victime. Il faut agir très vite avant l’arrivée des secours. Aujourd’hui, alors que 120 arrêts cardiaques se déclarent par jour, soit 5 toutes les heures, il est possible de faire baisser ce chiffre en temps que simple citoyen. Comment ? En étant formé aux gestes de survie. Parce que la survie se joue durant les dix premières minutes, les services de secours ont compris l’enjeu d’intégrer les premiers témoins dans la chaîne des secours. Ainsi, ces citoyens lambdas peuvent être sollicités par les services de secours via des applications dédiées et être coachés durant la réalisation de gestes de premiers secours. Lionel Lamhaut, du Samu de Paris, cofondateur et président de Sauv Life explique : « Il faut, au plus vite, prodiguer un massage cardiaque pour protéger le cœur et défibriller (en envoyant un choc électrique bref) pour faire repartir le cerveau. Chaque minute perdue diminue l’espérance de survie de 10 %. Des études ont été menées. En intervenant dans les trois minutes, à Las Vegas, aux États-Unis, le taux de survie est monté à 70 % ».

Sauv life : l’application qui permet de sauver des vies

C’est dans ce contexte qu’est né Sauv Life. Co-créée par un médecin, un urgentiste et un informaticien, l’application pour smartphone a pour vocation de mettre en relation, les particuliers et les secours (SAMU et pompiers). En quelques secondes, les services de secours peuvent alerter les personnes volontaires se trouvant dans un périmètre de 500 mètres autour d’une personne en détresse cardiaque. L’application va permettre d’activer l’intervention de sauveteurs-citoyens volontaires auprès des victimes d’arrêts cardiaques. Grâce à cet outil, le témoin va pouvoir prodiguer immédiatement les gestes de survie en attendant l’arrivée des secours. Comme le souligne le Dr Simon Ribes, porteur du projet au sein du SAMU 44 « chaque citoyen qui télécharge l’application SAUV Life est un sauveteur potentiel en cas d’arrêt cardiaque. L’objectif est de gagner du temps pour sauver des vies en améliorant la chaîne de survie et le pronostic extrêmement sombre de l’arrêt cardiaque »

Aujourd’hui, tout citoyen peut devenir acteur de la chaîne des secours grâce à tous ces projets ambitieux qui ont vu le jour. Les applications sont devenues de véritables alliés des services de secours. L’application SAUV Life déjà présente dans d’autres SAMU de France est gratuite et téléchargeable sur Google play & App Store.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.