Ce qu’il faut savoir sur la culotte menstruelle

Depuis toujours, j’étais adepte des serviettes hygiéniques de grande surface, comme la majorité des femmes. Pourtant, ces produits utilisent des composés chimiques qui présentent des risques de santé à long terme. Puis, peu à peu, je me suis intéressée aux alternatives pour plusieurs raisons : l’aspect économique, écologique et surtout pour avoir un produit 100 % naturel. J’ai testé pour vous les culottes de règles, et voici les premières questions que je me suis posé.

Est-ce vraiment efficace ? Garantie sans fuites ? 

La réponse est oui, la culotte de règle est même plus efficace que les serviettes hygiéniques, car les serviettes nécessitent d’être changées toutes les 3 à 4 heures maximum, contrairement aux culottes périodiques, qui sont deux fois plus absorbantes, et donc plus performantes. Il faut savoir qu’elles peuvent tenir de 6 à 12 heures selon l’abondance des flux.

Il existe deux modèles de culottes de menstruations :

  • le modèle jour ;
  • le modèle spécial nuit. 

Comme son nom l’indique, le modèle jour est recommandé pour les flux légers, ou les fins de règles, lorsqu’elles sont moins abondantes. Le modèle nuit est recommandé pour les femmes ayant tendance à avoir un flux plus abondant. Ainsi, il est recommandé de prendre le modèle nuit pour les fuites abondantes en journée, car la différence ne réside pas uniquement sur la capacité d’absorption, mais aussi sur le tissu absorbant qui est plus important, et couvre plus de surface sur la culotte.

Combien de fois changer la culotte dans une journée ?

Il est recommandé de changer en moyenne trois fois dans une journée, selon la nature des flux. En effet, si on imagine que la culotte menstruelle est le produit miracle, qui nous garantit une journée sans fuite, alors ce produit n’est pas fait pour vous ! À vrai dire, ce serait un mensonge que de croire qu’un produit puisse contenir les flux de tout une journée. Comme toute serviette hygiénique, si on la laisse longtemps sans la changer, il y aura effectivement des fuites. 

Néanmoins, la culotte de menstruations, telle qu’elle est vendue, remplit amplement sa promesse de maintien pendant au moins 6 heures. C’est certe une culotte absorbante, mais elle ne peut pas contenir le flux de toute une journée. Il faut donc prévoir une culotte de change sur soi, et pour cela, il existe des sacs hermétiques spéciaux, permettant de contenir les culottes sans fuite d’odeur désagréable, ni de sang dans le sac.

Combien de culottes pour une période de règle ?

Pour une période de 6 jours. il faudrait au minimum 12 culottes. Ce n’est donc pas la solution la plus économique, comparé au coût des serviettes hygiéniques ou aux tampons, mais c’est plutôt la plus confortable et la plus saine pour votre corps.

En plus du fait qu’on gagne en confort, on gagne aussi en esthétisme. Que ce soit les shorty ou les tailles hautes ou basses, les culottes menstruelles sont beaucoup plus agréables à porter qu’une serviette par exemple.

Est-ce vraiment économique, ou plutôt écologique ?

La réponse est évidente : la culotte est plus écologique, et s’inscrit dans le respect de l’environnement. Si vous avez une conscience écologique, cela vous donnera un argument non négligeable sur le fait d’opter pour cette solution d’hygiène menstruelle mensuelle. Vous ferez rapidement le calcul entre les centaines de serviettes jetées, et le peu d’eau utilisé pour nettoyer les culottes absorbantes.

En ce qui concerne le côté économique. Il est clair que c’est un investissement qui ne sera rentabilisé qu’au bout de plusieurs années. Sachant qu’une culotte menstruelle dure 5 ans en moyenne, selon l’entretien ou encore la fréquence d’utilisation, il est important de se projeter sur le long terme pour mieux apprécier la rentabilité, et surtout de prendre en compte les bénéfices sur la santé.

En plus, d’être confortable, la culotte reste le moyen le plus sain pour passer cette période mensuelle.

Pourquoi préférer une culotte de menstruations ?

En résumé voici les avantages et inconvénients de cette culotte qui devient de plus en plus convoitée.

Les avantages : 

  • plus confortable ;
  • plus esthétique ;
  • plus saine ;
  • plus absorbante ;
  • plus efficace ; 
  • plus écologique.

Les inconvénients : 

  • difficile à mettre quand on est en déplacement ou en extérieur ;
  • l’entretien et le nettoyage ;
  • le coût onéreux selon les marques choisies.

Comment nettoyer la culotte après utilisation ?

Le nettoyage reste très simple. Il vous suffit de la passer à l’eau froide, puis de mettre la culotte dans votre machine à laver avec une lessive sans glycérine… Il est déconseillé de la sécher au sèche-linge, ou de la nettoyer avec du savon de Marseille. En effet, le savon altère le mécanisme d’absorption en détruisant les fibres du tissu. Évitez aussi les adoucissants pour linge qui dégradent le tissu absorbant.

Quelle culotte menstruelle choisir ?

De manière générale, il vaut mieux choisir une culotte en coton ou coton bio, et éviter les compositions synthétiques, qui peuvent engendrer des irritations ou autres désagréments.

N’hésitez pas à vous renseigner sur les marques et à lire les avis clients certifiés.

Comment fonctionne l’absorption ?

La culottes est dotée de couches de tissus en fibre absorbante, dont la composition est hypoallergénique. C’est généralement fabriqué en coton bio, bambou ou encore en silicone médical. En résumé, il s’agit d’une composition ultra absorbante et garantie sans nanoparticules.

Pour ma part, je les utilise depuis 3 mois : c’est un produit aussi sain qu’efficace, qui me donne entière satisfaction !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.